Borat et Jim Carrey

Livraison bakchich prodigieux pour régime de l’Amérique 7/8

La version récente de Star-spangled banner la plus marquante est peut-être celle de Sacha Baron Cohen, dans la peau de son personnage Borat. À un festival de rodéo en Virginie, il chante un hymne bidon du Kazakhstan sur la musique de The star-spangled banner. Il parait qu’il a vraiment failli se faire lyncher après.

Le film Borat contient aussi un faux hymne du Kazakhstan avec sa propre musique. Il a été joué par erreur lors de la remise d’une médaille à une athlète kazakh.

Dans ce billet sous le signe de la parodie, je propose d’imposer un maître du genre pour le nouvel hymne : Cold dead hand par Jim Carrey. Sur la vidéo, admirez l’imitation de l’acteur Charlton Heston qui fut un temps président de la National Rifle Association.

1 – Les chœurs de l’armée rouge en hommage à l’Amérique
2 – Un hymne de Michael Jackson
2bis – Propositions
3 – Chanteuses américaines
4 – Igor Stravinsky et Serguei Rachmaninov
5 – La soupe aux choux doit être l’hymne de l’Amérique : preuve par la musicologie
5bis – Jean Ferrat américain
6 – Jimi Hendrix
7 – Borat et Jim Carrey
8 – Les Simpsons

Tous les thèmes

9 commentaires sur “Borat et Jim Carrey

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s